Vous êtes ici : Accueil / Entreprise / La Démarche

La Démarche

Quelles démarches pour embaucher un(e) apprenti(e) ?

 

L’UFA et les chambres consulaires 
(chambre de métiers, chambre de commerce et d’industrie, 
chambre d’agriculture) peuvent vous accompagner 
pour l’accomplissement des formalités.

 

Les étapes suivantes doivent être accomplies pour l’embauche d’un(e) apprenti(e)

 

1.   Choisir un(e) candidat(e) :


Le choix de l’apprenti(e) revient à l’employeur. L’UFA ne peut se substituer à ce dernier pour décider de l’embauche. Elle peut toutefois y être associée. L’analyse du dossier scolaire du jeune, de son parcours, de son C.V. et de sa lettre de motivation permet d’apprécier le candidat. Ses savoirs être, ses savoirs faire, la pertinence de son projet de formation et sa motivation peuvent être apprécier au cours d’un entretien.

 

2. Désigner un maître d’apprentissage :


Le maître d’apprentissage est une personne expérimentée qui accueillera et intégrera l’apprenti(e) au sein de l’entreprise, le formera et l’évaluera en relation avec l’équipe pédagogique de l’UFA, assurera une communication constante avec l’apprenti(e) et l’UFA (un défraiement est prévu par le conseil régional) .

Les conditions à réunir pour être maître d’apprentissage :

- soit être titulaire du diplôme préparé par l’apprenti(e) et avoir 2 années d’expérience professionnelle du métier ;

- soit, avoir 3 années d’expérience professionnelle du métier si elles ont recueilli l’avis favorable du recteur (ou de l’autorité pédagogique de référence) ou si elles disposent d’un niveau minimal de qualification déterminé par la commission départementale de l’emploi et de l’insertion (cf Décret no 2011-1358 du 25 octobre 2011).

 

3. Demander à la chambre consulaire un dossier apprentissage


Ce dernier comprendra le formulaire du contrat d’apprentissage, une attestation des diplômes et de l’expérience professionnelle du maître d’apprentissage, une fiche des horaires de travail de l’apprenti(e).

 

4. Renseigner les éléments du dossier et les retourner à l’UFA pour «visa »

 

5. Faire la déclaration unique d’embauche (DUE) :


L’app2entie)!est un(e) salarié(e) de votre entreprise, au même titre que les autres salariés il doit faire l’objet d’une déclaration unique d’embauche (DUE), au plus tôt 8 jours avant le début du contrat d’apprentissage, au plus tard le 1e jour de l’embauche), soit par un formulaire, soit par internet,www.due.fr
A noter toutefois que l’apprenti(e) n’est pas comptabilisé dans les effectifs de l’entreprise pour le calcul des seuils sociaux.
En parallèle, il convient également de procéder :

  • Inscription de l’apprenti sur le registre du personnel (le jour même)

  • Déclaration à la caisse de retraite complémentaire (sous 3 mois)

  • Immatriculation de l’apprenti à la sécurité sociale (sous 8 jours)

 

6. Obtenir un RDV à la médecine du travail :
L’apprenti(e) doit être reconnu(e) apte au poste du travail par un médecin du travail. Le certificat d’aptitude sera adressé en complément du dossier de la chambre consulaire. La visite médicale d’embauche doit être réalisée dans les 15 jours ou avant l’embauche si le futur apprenti€ à moins de 18 ans.